douleur 3.jpg

gestion de la douleur

chronique ou aigue
on est pas tous égaux face à la douleur

On distingue habituellement deux catégories de douleur, aiguë et chronique, en fonction de leur durée. La douleur aiguë est intense, mais souvent brève. C’est celle que l’on ressent en se coupant le doigt, par exemple. La douleur est dite chronique (ou pathologique), lorsque la sensation douloureuse excède trois mois et devient récurrente. La fibromyalgie correspond à une pathologie douloureuse chronique caractérisée par des douleurs diffuses persistantes. Le syndrome fibromyalgique serait la deuxième pathologie rhumatismale le plus fréquente dans le monde après l'arthrose. Elle concernerait environ 2% de la population européene et toucherait plus particulièrement les femmes de 30 à 55 ans.

l'olfacto-sédation
procure un état de détente

Grâce aux odeurs et à leur propriétés thérapeutiques, il est possible d'atténuer la perception de la douleur. L'olfacto-sédation permet au patient de se focaliser sur une odeur agréable qui le connecte immédiatement à des souvenirs positifs lui permettant de faire abstraction de la douleur persistante. L'esprit peut alors se fixer dans un cadre imaginaire, plaisant et léger qui permet un lâcher-prise et de reconnecter avec des sensations plus agréables.

fleur.png
logo OSTMR
gestion-douleur-olfactostimulation

La méthode OSTMR offre un protocole qui permet de diminuer autant que possible  la perception de la douleur.

Petit à petit, grâce à l'autostimulation les doses d'antalgiques peuvent être diminuées progressivement. Au fur et à mesure des séances le cerveau est reprogrammé pour recontacter le bien-être mental et physique. La stimulation olfactive combinée à des exercices de respiration et de visualisation permettent de mieux vivre avec la douleur.
 

le protocole OSTmr